tipi.jpg

Dès qu’il arriva pour la session, il courut dans les bois et commença à explorer et chercher des branches qu’il pouvait ramasser. Le sol était couvert de neige, la recherche ne promettait pas d’être facile mais il était déterminé et rien n’aurait pu l’arrêter dans le démarrage de son projet. Il voulait construire un tipi.

Après quelques minutes à scruter attentivement le sol neigeux, il trouva enfin une première branche et se mit en route à la recherche d’un tronc d’arbre contre lequel la reposer. Il observa attentivement autour de lui, il essaya de reposer sa branche sur plusieurs troncs d’arbres différents jusqu’à ce qu’il en trouve un assez large pour stabiliser sa première branche.

Puis il regarda autour de lui pour chercher d’autres branches dans la neige, et commença à les ajouter à sa construction. Dans sa quête de branches, il s’arrêtait parfois, et relevait la tête pour regarder les arbres autour de lui, il était curieux et posait des questions sur leurs noms, il semblait apprécier d’être au milieu des arbres dans le silence.

 

Après avoir réussi à récolter plusieurs branches qu’il empila à côté de l'arbre, il commença la construction de son tipi.

Il n’était vraiment pas sûr de lui au début, en plaçant chaque branche il se décourageait et tournait autour de l’arbre un peu frustré et démotivé par la difficulté de la tâche. Il se murmurait à lui-même que cela ne marchait pas, il voulait abandonner, cela ne correspondait pas à ce qu’il avait en tête.

Il regardait les autres enfants autour de lui et courut voir ce qu’ils faisaient, il les observa un instant, mais sa motivation pour construire son tipi était plus forte, il retourna à son projet.

 

Décidé, il se replongea dans la construction de son tipi avec l’aide de quelques précieux encouragements. Il expérimentait et cherchait le meilleur emplacement pour chaque branche, il testait chacune en fonction de sa longueur, de son épaisseur, de sa courbure. Au fur et à mesure qu’il progressait dans son travail, il gagnait confiance en lui. Et sans s’en rendre compte il devint entièrement maitre de son projet.

Il continua ainsi à avancer dans sa construction. Quand il eut fini, il était heureux de son accomplissement et montra son tipi à tout le monde.

 

Personne ne pouvait reconnaitre le petit garçon timide qui manquait tant de confiance en lui. Ce même petit garçon avait réalisé de manière indépendante son propre projet, avait fait ses propres expériences et pris ses propres décisions.

 

A travers la construction de son tipi, il avait appris en même temps sur les différents types d’arbres qui l’entourait, il avait examiné de près chaque branche, comparé leur courbure, évalué qu’elle était la longueur suffisante d’une branche pour qu’il y ait assez d’espace pour pouvoir passer en dessous…

La nature était l’environnement idéal pour lui permettre de réguler son stress, ses anxiétés, ses émotions, et développer sa persévérance et sa résilience.  Il avait petit à petit gagné confiance en lui en étant libre d'explorer, de suivre ses intérêts et son propre rythme d’apprentissage. 

Apprendre pour lui avait pris tout son sens.