IMG_20201219_100513_edited.jpg

« Les plumes !» disait-elle à chaque fois qu’elle arrivait pour sa session. Elle était passionnée par les plumes d’oiseaux qu’elle avait trouvées sur le site de la forêt bleue.

Elle disait « c’est tout doux ! » quand elle effleurait la plume du bout des doigts. Elle aimait la sentir sur sa joue. Elle était hypersensible au toucher et cette sensation la captivait, l’absorbait entièrement.

Nous avons observé les plumes ensemble, nous avons parlé de leurs couleurs, noir, gris, blanc, marron, vert, jaune, de leurs formes, longues, courtes, fines... Chaque plume d'oiseau est unique! 

En explorant un peu plus loin dans la station sensorielle, elle a trouvé des épines de pin, «ça pique! » dit-elle, puis elle toucha de nouveau la plume qu’elle tenait dans sa main et dit « tout doux ! ». Elle expérimentait les contrastes des sensations.

Elle, qui peu de temps auparavant ne pouvait rien toucher; dans la forêt, elle était curieuse de tout. Chaque session, nous faisions le tour du site à la recherche de nouvelles plumes.

Au fil des sessions, nous avons fait des jeux pour les compter, trouver 4 plumes, puis 6 plumes. En explorant autour du site, elle les a toutes trouvées et puis nous les avons comptées 1, 2, 3, 4…en les faisant correspondre sur une feuille de papier comportant les nombres jusqu’à 4, puis 6.

Chaque session tournait autour des plumes qu’elle adorait. Nous avons communiqué, joué, rit, noué une relation de confiance à travers les plumes, ce qui l'a encouragée à explorer plus loin, à partir à l'aventure, découvrir qu’on pouvait prendre du plaisir à compter…

En explorant autour de lui, l’enfant trouve des intérêts qui sont spécifiques à sa manière de percevoir l’environnement.  L’acquisition de connaissances prend tout son sens pour l’enfant lorsqu’elles sont centrées sur ses intérêts, sur sa façon d’appréhender le monde.